PLANCHE À PAGAIE

MDupuis_Forillon2017-271

Tarifs

Adulte : $55.00 + taxes
Étudiant (avec carte) : $49.00 + taxes
1er Enfant (15 ans et moins) : $27.00 + taxes
Enfant supplémentaire (15 ans et moins) : 20.00$ + taxes

Familles : 2 adultes + enfant(s) de 15 ans et moins

Coucher du soleil en planche à pagaie

Une sortie agréable de fin de journée dans les eaux chaudes et peu profondes autour de la presqu’ile de Penouille. Les phoques en maraude et les oiseaux marins se fondent dans le paysage. Alors que le soleil descends sur les Appalaches, le ciel de la baie de Gaspé se charge de lueurs roses orangées. A mi chemin entre le jour et la nuit cette activité ludique et enivrante donne un point de vue unique sur les environs.

  • Durée : 2h30
  • Niveau : Débutant (12 ans et plus)
  • Départ (sur réservation – minimum 3 participants) : 
    – L’heure varie entre 17h00 et 18h00 en fonction du coucher du soleil Horaire
  • Rendez-vous : 15 minutes avant le départ
  • Lieu : Plage de Penouille – Parc Forillon

La Baie de Gaspé aux abords du parc Forillon est un milieu naturel riche en nourriture pour les mammifères marin. Les phocidés volent la vedette, ainsi le phoque commun, le phoque gris et plus sporadiquement, le phoque du Groenland et le phoque à capuchon peuvent être identifiables sous des angles que seul le kayak permet d’observer.
Les cétacés font aussi partie de cette faune observable : on peut cotoyer jusqu’à sept espèces différentes de baleines soit : les rorquals bleus, communs, à bosse et la petit rorqual ainsi que le globicéphale noir, le dauphin à flanc blanc et le marsouin commun. Il arrive donc à l’occasion, lors de nos randonnées, de rencontrer ces géants de la mer, d’observer les acrobaties des dauphins, d’entendre un souffle ou même de se faire surprendre par une spectaculaire queue de baleine.
Le printemps marque aussi l’arrivée massive des oiseaux migrateurs tels que les macreuses et le harelde kakawi. Viennent se joindre à ces espèces, l’eider à duvet, le harle huppé et le magnifique arlequin plongeur. D’autres espèces sont de véritables oiseaux océaniques tels le fou de bassan, la mouette tridactyle, le petit pingouin, le guillemot à miroir et le guillemot marmette, qui vivent toute l’année en mer, au large des côtes et viennent sur la péninsule gaspésienne au printemps et à l’été pour y nicher.

Translate »